Biographie

Nabil Saouabi
Ariste Plasticien

 

Né 1972 à Jendouba, Tunisie. Après des études menées à l’école des beaux-arts de Tunis, Nabil Saouabi y obtient tour à tour son master en 2002 spécialisé dans la spécialité gravure qu’il enseignera à l’école des beaux-arts et son doctorat en 2013 en science et techniques des arts. Pour lui l’art est au premier chef un acte fort de résistance et d’engagement tous azimuts. C’est un artiste pluridisciplinaire exploitant toute une panoplie de médiums (peinture, gravure, vidéo, installation, etc.). Nonobstant, c’est la peinture et la gravure qui demeurent de loin ses techniques de prédilection, celles qu’il privilégie à toutes les autres. Son univers artistique qui s’inspire de l’image médiatique ou cinématographique oscille entre politique et poétique. Ses personnages précipités dans des situations livrés à eux-mêmes ou piégés et suspendus dans une espèce de temps mort. C’est Un univers d’ambiguïté et d’incertitude reflétant des soucis existentiels, entre deux rives la mythologie collective et la mythologie personnelle. 

Artiste passionné, il évolue avec agilité et grâce d’une technique à une autre et d’un procédé à un autre dans une dynamique de création toujours renouvelée. Il reconstitue un univers plastique qui met en scène le rapport de l’être humain entre l’actuel et l’éternel. Ces images qu’elles soient d’ordre politique, ethnique, social ou même cinématographique, fonctionnent comme une matrice dans son travail. Autant d’éléments qui permettent d’installer une action de libération des mémoires à travers une mise en scène ou scénographie dans une narration dramatique. Entre le ciel et la terre ; entre l’ombre et la lumière, entre le tragique et le comique entre l’éternité pesante et l’insoutenable légèreté de l’être se dessine l’acte de création comme ultime voyage.

En 2000 il réalise sa première exposition personnelle et depuis il participe à de nombreuses expositions en Tunisie et à l’étranger comme Dak’Art Beijing, et la VIe Biennale Internationale de la gravure de l’Île-de-France ainsi que des foires internationales 1-54 Contemporary African Art à New York, Art Dubaï, Investe Capetown Artfair, Parallel Vienne. En 2014, la galerie El Marsa accueille son exposition Sleeper(s) Awake, qui revient sur la puissance des images politique dans une mise en scène et mise en abîme qui théâtralise la peinture autobiographique qui relate la relation entre, le peintre et le monde qui l’entoure, notamment dans son espace-atelier. 

Ses œuvres sont présentes dans de nombreuses collections privées en Tunisie, en Europe et au Moyen-Orient, et figurent également dans les collections du ministère de la culture tunisien.